Études de cas

Rudolph Airtransfracht - Succès commercial grâce à une automatisation maximale

Rudolph Airtransfracht en route vers l’avenir

Rudolph Airtransfracht, société basée à Stuttgart (Allemagne), est spécialisée dans le transport, l’entreposage, les prestations et bien d’autres services ayant trait au fret aérien. Les principaux domaines d’activité sont le traitement de fret aérien, le transport, tant local qu’à longue distance, la logistique d’entreposage, les conteneurs de fret maritime et le traitement des documents. Ses clients sont des transitaires par air et des compagnies aériennes.

Sans automatisation, rien ne va

Dans ce domaine, il est indispensable d’automatiser au maximum les processus de données en évolution rapide et de faire preuve, face à des conditions en constante évolution, de beaucoup de flexibilité et d’une grande réactivité. Prenons un exemple : dans le transport local, les fichiers XML sont générés par le transporteur et stockés sur le serveur : Tous les traitements en aval se font électroniquement à l’aide de la solution d’échange de données MOVEit Automation. MOVEit récupère les dits fichiers et les envoie dans le répertoire d’entrée de la société Rudolph. Client par client, le dossier est traité et le camion, chargé des marchandises souhaitées, prend la route au moment requis. MOVEit surveille, enregistre et contrôle ces différentes étapes intermédiaires. MOVEit est, à nouveau, impliqué dans le feed-back vers les clients. Frederik Reiter, IT Manager chez Rudolph Airtransfracht, résume : « Il faut s’assurer à tout moment que l’ensemble des informations nécessaires sont disponibles et peuvent être traitées dans les meilleurs délais. »

Une situation complexe aux variables multiples à laquelle Frederik Reiter s’est vu confronté de manière intensive : « Par le passé, nous avons cartographié nos besoins sur différents serveurs à l’aide d’outils Windows embarqués ; nous le faisions sur la base de scripts, tel que, par exemple, le Planificateur de tâches de Windows. Ce processus se caractérise par la génération d’un nombre important de scripts. » Et c’est exactement là que se situent, dès le départ, des sources potentielles de dysfonctionnements et d’erreurs : « Dans le système, tel qu’il avait évolué, tout ne fonctionnait pas aussi bien qu’il aurait fallu. La tenue de journal par exemple, prenait beaucoup de temps, prêtait à confusion et consommait des ressources considérables », se souvient Frederik Reiter. « Avec les solutions précédentes, la consignation des erreurs et la résolution de problèmes étaient très complexes et exigeaient énormément de travail additionnel. » Sur la base de la situation existante, Frederik Reiter définit un objectif primaire : « Il nous faut une solution centrale qui, dans une application avec interface, cartographie clairement toutes les tâches. »

En quête de solutions

Il va sans dire que l’on passa au crible les différents éditeurs de logiciels proposant des solutions qui pourraient convenir à Rudolph Airtransfracht et satisfaire aux exigences complexes auxquelles il fallait faire face. « Les premières étapes de recherche terminées, il en restait encore quelques-uns », explique Frederik Reiter.

Mais il ne fallut pas longtemps avant que n’apparaissent les premiers doutes : Certains fabricants avaient un modèle de licence difficile à appréhender, un nombre limité de fichiers de données couverts par la licence ou une taille autorisée maximale pour les volumes de transfert de données. C’était là des restrictions que Rudolph Airtransfracht ne pouvait ni ne voulait accepter. Parallèlement, on veilla à obtenir, une fois l’installation effectuée, une excellente utilisabilité. « Bien que notre équipe informatique possède, cela va de soi, de bonnes connaissances de base et une parfaite compréhension des processus impliqués, il était important pour nous de travailler avec un système facile à utiliser, à manipuler et à entretenir », résume Frederik Reiter.

Focalisation

Comme le souligne Frederik Reiter, Rudolph avait globalement, en tant que firme, une exigence incontournable : « Nos processus d’affaires doivent, par le biais du logiciel, être cartographiés avec soin sans subir la moindre modification, les programmes en aval devant, eux, être opérationnels directement via le logiciel. » Après examen de tous les critères du cahier des charges, le nombre de prestataires restant encore sur la liste avait sensiblement diminué. « MOVEit, le logiciel de la société Progress, couvre parfaitement et totalement les exigences de nos processus, répond à toutes les exigences techniques et présente des capacités d’évolution. Il nous permet ainsi d’échanger nos données en toute sécurité, sans faille et dans le respect des délais. Nous disposons ainsi d’une solution centralisée et sécurisée qui, en termes de conformité, met à notre disposition ce dont nous avons besoin », explique Frederik Reiter. « La journalisation, les rapports d’erreurs, etc. fonctionnent maintenant rapidement et sans problème - et ces critères sont, eux aussi, d’une importance capitale. »

Du point de vue de Rudolph, MOVEit s’est avéré beaucoup plus facile à utiliser que les solutions logicielles de ses concurrents : « Les éléments de menu sont clairs, la structure bien gérable, là où la concurrence a elle une multitude de niveaux qui tendent à porter à confusion. Bien que la simplicité de la manipulation n’ait pas été le facteur décisif, c’était une cerise sur le gâteau d’une solution qui possédait déjà une longueur d’avance en termes de fonctionnalités, c’est-à-dire d’exigences globales », se souvient Frederik Reiter. « Disons que la simplicité d’utilisation et la mise en œuvre intuitive – si tant est que la technique globale nécessaire, c’est-à-dire toutes les fonctions requises, soit à disposition – sont bien entendu décisives elles aussi. »

Un partenaire de choix

Le choix du logiciel amena rapidement au choix d’un partenaire d’implémentation approprié. Frederik Reiter ne manqua pas de le constater rapidement : « Quelques questions au fabricant et des recherches additionnelles eurent vite fait de démontrer que si ce que l’on recherche est l’automatisation de l’échange de données on arrive, automatiquement, à MOVEit et immédiatement chez le spécialiste MFT, treeConsult. » Il y avait aussi des offres de maisons de système réputées ; renseignements pris il s’avéra que si elles offraient bien des services, en fait, elles ne les fournissaient pas elles-mêmes, mais demandaient à treeConsult de se charger des prestations. « C’est là la raison pour laquelle nous eûmes rapidement fait de décider de choisir treeConsult comme partenaire direct. »

treeConsult, basée à Freising, près de l’aéroport de Munich, est spécialisée dans le MFT (Managed File Transfer = transfert de fichier géré), réalise des projets de ce type depuis plus de dix ans, et connaît parfaitement les exigences de ses clients ainsi que les performances de ses solutions logicielles. En tant que consultant, Aaron Siegl, un spécialiste de ce genre de solutions, ajoute : « Les projets de transfert de fichier géré ne se ressemblent souvent que fort peu. Ce qui, à première vue, dans la pratique, peut paraître similaire présente toujours, chez le client, des points délicats. Il existe, dans les processus de l’entreprise, d’un projet à un autre, des différences. Cela crée des tâches qui doivent être résolues avec beaucoup d’expérience, de compétence et de savoir-faire dans l’implémentation. » En général, l’expérience du partenaire d’implémentation à différents niveaux est payante : « Notre spécialisation nous permet non seulement de réaliser des solutions rapides et propres d’un point de vue technologique, mais nous sommes également en mesure de créer des solutions très performantes dans un cadre budgétaire serré. »

Le logiciel limite la complexité

Ce fut donc treeConsult qui se vit confier la tâche de cartographier avec précision dans le logiciel les souhaits complexes du client. À ce sujet, Aaron Siegl peut déclarer : « Bien sûr, nous constatons à chaque fois que MOVEit est une solution mature. La préparation ne nous demande, à nous et au client, que relativement peu d’efforts. L’installation de base se fait sans grand problème et la solution MOVEit proprement dite ne pose pas d’exigences particulières au système d’exploitation. Nous pouvons donc implémenter et configurer MOVEit très rapidement. »

Après une période d’implémentation relativement courte, la société Rudolph put donc passer directement à la phase de test pour le « Going Live » (mise en service réelle). Le chef de projet Frederik Reiter travaille avec une petite équipe de MOVEit. Il pilote et coordonne les tâches et les employés. Le transfert du système à Frederik Reiter n’eut rien de spectaculaire, comme l’explique Aaron Siegl : « Lors de la première introduction au système, nous avons choisi un cas d’utilisation concret, l’avons configuré ensemble dans MOVEit et, déjà, Frederik Reiter était en mesure de travailler « à chaud » avec le système. »

L’avenir

Sur cette base, les perspectives d’avenir s’avèrent excellentes. De manière générale, Rudolph est une entreprise qui ne cesse de changer et de s’adapter. « Dans notre secteur, les exigences changent instantanément et très fréquemment, ce qui implique une réaction immédiate », explique Frederik Reiter. Il est certain, dans un avenir proche, que l’échange automatisé de données avec les clients va augmenter, processus dans lequel MOVEit remplira des fonctions importantes. Il est prévu, dans le secteur des transports locaux, d’intégrer très prochainement de nouvelles données de transport et détails d’expédition et d’offrir un suivi des envois au plus haut niveau. Il en résulte une quantité monstrueuse de données qui doivent immédiatement être traitées dans MOVEit Automation. « Globalement, nous voulons, par le biais d’interfaces Industry 4.0, communiquer encore plus et plus vite directement avec nos clients. Nous intensifierons encore davantage la connexion quasiment sans erreur avec nos clients et il y a encore bien d’autres choses dans le pipeline », résume Frederik Reiter en parlant de l’avenir proche. « Et à cet égard aussi, en choisissant MOVEit, nous nous sommes assurés de pouvoir mettre en œuvre ce que nous voulons mettre en œuvre ! »

Voir le PDF
Essayez MOVEit gratuitement